Aller au bas de la page
© Gouvernement du Québec, 2019
 
 

Conservatoire de musique et d'art dramatique du Québec

Harold Rhéaume

Mouvement

Diplômé de l’École de danse de Québec en 1987, Harold Rhéaume débute comme apprenti à la compagnie Danse Partout (Québec), avant de joindre les rangs du prestigieux Groupe Dance Lab d’Ottawa, où il expérimente les rudiments de l’interprétation et de la création chorégraphique, sous la direction de Peter Boneham. Il s’installe à Montréal en 1993 et agit à titre d’interprète dans les œuvres de Louise Bédard, de Danièle Desnoyers, d’Estelle Clareton, d’Hélène Blackburn, d’Isabelle VanGrimde, de Daniel Soulières et de Sarah Bild. Il entame sa carrière de chorégraphe indépendant au début des années 1990, présentant tour à tour ses créations au Canada, en Angleterre, en Écosse et aux États-Unis.

Harold Rhéaume

Harold Rhéaume a fondé Le Fils d’Adrien danse, en 1999, et a depuis créé une vingtaine d’œuvres chorégraphiques largement diffusées au Québec, au Canada et en Europe, dans les trois créneaux devenus emblématiques de la compagnie : grand public, jeunesse et in situ. L’approche chorégraphique de Rhéaume est sensible et humaine. Sa gestuelle est incisive, sculpturale et articulée. On le reconnaît pour ses assemblages chorégraphiques bien tissés et ses univers singuliers. Il a su, au fil des ans, tisser des liens avec de nombreux collaborateurs de tous horizons qui ont contribué de manière tangible au développement de l’esthétique du Fils d’Adrien danse.

Son travail et son implication ont été récompensés par le 37e Prix Jacqueline-Lemieux du Conseil des arts du Canada. En 2006, le Fils d’Adrien a été finaliste pour la plus importante récompense culturelle de la Capitale-Nationale, soit le Prix Ville de Québec.

En plus d’enseigner le mouvement au Conservatoire d’art dramatique de Québec, Harold Rhéaume collabore à de nombreuses productions à l’Opéra de Québec, avec l’Orchestre symphonique de Québec, avec plusieurs metteurs en scène de la Capitale, notamment Marie-Josée Bastien, avec laquelle il développe, depuis plusieurs années, une réelle complicité artistique. En 2011, 2013 et 2014, il signe les chorégraphies pour les chapitres III et IV des Chemins invisibles ainsi que du spectacle Jöya du Cirque du Soleil. Harold Rhéaume est président du Regroupement québécois de la danse depuis 2014.




    « Retour à la liste des professeurs



    Dernière modification 21 décembre 2018 - 2018-12-21
    Aller au haut de la page